Accueil > catastrophe > Imbéciles ? Où ? Quand ? Comment ?

Imbéciles ? Où ? Quand ? Comment ?

10 mai 2011

Les imbéciles vivent heureux dans un monde qu’ils dominent ! Vous en doutez ? Vous ne devriez surtout pas ! Pourquoi ? Parce que les imbéciles sont porteurs de catastrophes. Qui n’aime pas les catastrophes ? Tout le monde aime les catastrophes ! Pour preuve, Hollywood carbure à la catastrophe pour faire sonner la caisse enregistreuse. Qu’on ne nous dise surtout pas que la catastrophe ne fait pas recette ! Les écolos, avec en tête de gondole Al Gore et Yan Arthus Bertrand, vendent leurs salades sur fond de catastrophes. Disons que, dans la catastrophe, il y a plus que la catastrophe elle-même ! Il y a aussi promesse de rendements ! Nous y voilà donc, de plain-pied dans la catastrophe !

Il faut toujours une crise pour prendre conscience qu’il faut changer nos manières de considérer les choses et de vivre ensemble. Nous ne savons pas évoluer autrement que par catastrophes, et de ce point de vue, la catastrophe est salutaire. De multiples signes annoncent cette catastrophe. Nous ne savons pas les lire, les interpréter. Et pourtant, la veulerie généralisée, l’argent qui fait la loi, la télévision qui fait les opinions, le chômage massif des jeunes, les retraités à l’abandon, la multiplication des pauvres sont là. Autant de catastrophes déjà arrivées auxquelles on nous promet de remédier sans jamais le faire. On préfère disneylandiser le monde pour subvenir à l’enchantement des imbéciles.

L’histoire est porteuse de deux grands réenchantements : l’Asie qui nous convie à une extase dans la libération de l’emprise de nos désirs pour atteindre l’extase, et l’Occident qui nous dit d’assouvir nos désirs dans l’euphorie de la consommation. L’un comme dans l’autre, le merveilleux est à nos portes. L’un par l’ascèse et la méditation, l’autre par l’ordre marchand. Le second était fait pour conquérir, le premier destiné à être discret et tout personnel. Liberté individuelle et Ordre marchand progressent ensemble depuis que l’homme commerce. La mondialisation et la mise en réseau systématique de la planète sont une véritable libération progressive du moi pour que les imbéciles prennent le pouvoir.

Cela ne peut durer : une révolution est inéluctable ! C’est à chacun de prendre son destin en main, en prenant d’abord conscience des choses ! C’est à cette prise de conscience que nous voulons ici contribuer, car nous ne voulons pas que les imbéciles aillent jusqu’au bout !

Publicités
Catégories :catastrophe
%d blogueurs aiment cette page :