Accueil > Non classé > Préambule au livre « Les imbéciles ont pris le pouvoir »

Préambule au livre « Les imbéciles ont pris le pouvoir »

3 octobre 2011

Parution du livre : 5 octobre 2011 !

Petit traité de vigilance en temps de catastrophes

Le psychiatre Boris Cyrulnik pense que le monde court à la catastrophe ! Nous le pensons aussi. Et cela, pour de multiples raisons : les banquiers remettent en place les mêmes disposi-tifs qui nous ont amené la crise, les Américains ne changent en rien leurs comportements fondés sur le gaspillage et l’endettement, les Européens persistent à ne pas vouloir se doter de règles communes pour leurs économies et leurs dettes nationales. Ce sont les différentes formes que prend la dindifi-cation : lorsqu’une personne achète un logement pour faire un placement, ce n’est pas un problème, mais lorsque mille per-sonnes font la même chose, cela provoque des catastrophes. Il faut toujours une crise pour prendre conscience qu’il faut changer nos manières de considérer les choses et de vivre en-semble. Nous ne savons pas évoluer autrement que par catas-trophes et de ce point de vue, la catastrophe est salutaire. De multiples signes annoncent cette catastrophe. Nous ne savons pas les lire, les interpréter. Et pourtant, la veulerie généralisée, l’argent qui fait la loi, la télévision qui fait les opinions, le chômage massif des jeunes, les retraités à l’abandon, la multi-plication des pauvres sont là : autant de catastrophes déjà arri-vées, auxquelles on nous promet de remédier sans jamais le faire, car les imbéciles vivent heureux dans un monde qu’ils dominent ! Cela ne peut durer : une révolution est inéluctable ! C’est à chacun à prendre son destin en main, en prenant d’abord conscience des choses ! C’est à cette prise de cons-cience que nous voulons ici contribuer !

Parution du livre : 5 octobre 2011

Publicités
Catégories :Non classé
  1. 3 octobre 2011 à 18 h 07 min

    N’agir QUE suite à une catastrophe, c’est justement une pédagogie adapté à l’imbécilité. L’accès aux cerveaux lents passe par la douleur (celle du porte-feuille par exemple). 😉

  1. No trackbacks yet.
Commentaires fermés
%d blogueurs aiment cette page :