Les imbéciles ont pris le pouvoir, ils iront jusqu’au bout !

5 octobre 2011

Téléchargez gratuitement un extrait de la première partie du livre !

Livre : 19,95 $  ou 15,50 €

Également disponible sur Amazon.fr et Amazon.ca

eBook : 2,50 $  / 1,75 €  / Kindle (Europe)  / Kindle (Canada)


Un livre pour comprendre pourquoi tout fonctionne si mal actuellement !

Georges Vignaux et Pierre Fraser ont la conviction que les imbéciles vivent heureux dans un monde qu’ils dominent ! Vous en doutez ? Vous ne devriez surtout pas ! Pourquoi ? Parce que les imbéciles sont porteurs de catastrophes.  De multiples signes les annoncent. Nous ne savons pas les lire, les interpréter. Et pourtant, la veulerie généralisée, l’argent qui fait la loi, la télévision qui fait les opinions, le chômage massif des jeunes, les retraités à l’abandon, la multiplication des pauvres sont là.

Autant de catastrophes déjà arrivées auxquelles on nous promet de remédier sans jamais le faire. On préfère disneylandiser le monde pour subvenir à l’enchantement des imbéciles. Liberté individuelle et Ordre marchand progressent ensemble depuis que l’homme commerce. La mondialisation et la mise en réseau systématique de la planète sont une véritable libération progressive du moi pour que les imbéciles prennent le pouvoir.

Cela ne peut durer : une révolution est inéluctable ! C’est à chacun de prendre son destin en main, en prenant d’abord conscience des choses. C’est à cette prise de conscience que nous voulons ici contribuer, car nous ne voulons pas que les imbéciles aillent jusqu’au bout !

Georges Vignaux et Pierre Fraser vous proposent donc un petit traité de vigilance en temps de catastrophes. Ils vous convient également à une réflexion sans compromis, parfois cinglante et cynique, mais toujours à propos. Ce que vous découvrirez, c’est que les imbéciles ne sont surtout pas ceux auxquels vous auriez pensé en premier lieu, les politiciens. Ils sont d’un tout autre ordre ! Ils sont même dans votre cour, à votre table, au bureau, partout…

Aucun des textes du livre ne se retrouvent sur le blogue des auteurs.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :