Les cinq menaces à la mondialisation

6 février 2013

La mondialisation est un phénomène d’une telle complexité, que rien ne peut être tenu pour acquis, surtout dans un monde à croissance lente accablé par les dettes ainsi que par les anciennes et nouvelles animosités qui minent le commerce national et international.

Cet article s’inscrit dans le thème Mondialisation.

L’économiste Panos Mourdoukoutas a établi un constat intéressant à propos de la mondialisation. Selon son analyse des faits, l’intégration croissante des marchés locaux, nationaux et internationaux serait confrontée à cinq menaces importantes qui pourraient en infléchir le cours, ralentir la croissance économique mondiale et porter un dur coup aux bénéfices des sociétés : une sombre perspective pour Wall Street.

1. Durcissement de la réglementation aux États-Unis

Depuis le début des années 1980, les États-Unis ont été le champion de la déréglementation, un puissant incitatif pour les industries américaines. Dans la foulée de la crise des subprimes, l’économie américaine subit les effets d’une re-réglementation étatique, imposant un fardeau fiscal supplémentaire aux petites entreprises, moteur de la croissance de l’emploi.

2. Prolifération de la crise de la dette souveraine en Europe

La prolifération de la crise de la dette souveraine européenne menace d’aboutir à un «événement du crédit» : la défaillance d’une grande institution financière ou d’un pays à faire face à ses obligations financières en ne remboursant pas l’intérêt sur le capital est une possibilité à prendre au sérieux. Dans un monde hautement interdépendant, un tel événement pourrait alimenter un effet domino du style Lehman Brothers, entraînant de lourdes pertes pour les institutions de crédit.

3. Démantèlement du filet européen de protection sociale

Les coupes drastiques effectuées dans le système de protection sociale européen qui a stimulé les dépenses de consommation et consolidé la paix sociale pendant plus de six décennies.

4. Escalade de la crise au Moyen-Orient et en Asie

L’escalade de la crise au Moyen-Orient menace de se transformer en une confrontation militaire entre l’Iran et Israël ainsi qu’entre la Turquie et la Syrie, le tout dans un contexte politique déjà très instable.

5. Le conflit territorial entre la Chine et le Japon

Le conflit entre la Chine et le Japon sur les différends territoriaux menace de se transformer en une guerre économique, si ce n’est à une confrontation militaire ouverte dans une économie à croissance rapide. Les multinationales japonaises comme Honda, Toyota et Nissan en ont déjà subi les contrecoups.

Impacts des cinq grandes menaces sur l’économie mondiale

Déjà, certaines multinationales américaines, dont IBM, General Motors, Intel, Federal Express, Caterpillar et Ford ont signalé une baisse du bénéfice en raison d’un ralentissement mondial. Peut-on imaginer l’impact sur les bénéfices de ces sociétés si l’une de ces menaces se concrétisait ? Que doivent faire les investisseurs internationaux ? Comment peuvent-ils protéger leur portefeuille contre ces scénarios ? En fait, tout dépend de quel scénario les investisseurs se méfient le plus. En réalité, la mondialisation est un phénomène d’une telle complexité, que rien ne peut être tenu pour acquis, surtout dans un monde à croissance lente accablé par les dettes ainsi que par d’anciennes et nouvelles animosités qui minent le commerce national et international.

Constat phénoménologique

Observation empirique : la mondialisation est un phénomène complexe.

Corollaire à l’observation : une dose d’humilité s’impose et toute théorisation sur le phénomène de la mondialisation risque d’être iatrogénique.

I'm part of Post A Day 2013

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :