Accueil > Consommation, Santé > Dites : «Je suis en santé !» Quel effet ça vous fait ?

Dites : «Je suis en santé !» Quel effet ça vous fait ?

14 décembre 2013

© Polar

© Polar

Voici l’histoire d’une famille, comme il y en a des millions, et de sa relation avec la santé. Que vous soyez nord-américain ou européen, il se peut que vous vous reconnaissiez dans cette famille, ou que vous reconnaissiez des gens de votre entourage. Je vous présente donc Maxime, 42 ans, et Sophie, 41 ans, ainsi que leurs deux enfants, Pierre-Olivier, 14 ans, et Marie-Claude, 12 ans. Maxime, ingénieur, est très conscientisé à propos de sa santé. Sophie, gérante d’un magasin de vente au détail, est moyennement conscientisée à propos de sa santé. Pierre-Olivier et Marie-Claude, quant à eux, sont conscientisés par Maxime à propos de leur santé !

Il y a de cela deux ans, Maxime s’est procuré tout le matériel nécessaire pour tester lui-même ses niveaux de cholestérol, de sucre, de l’antigène prostatique — marqueur de l’activité de la prostate —, et de l’hématocrite — marqueur de l’anémie. Il enregistre toutes les émissions traitant de santé pour les visionner le week-end venu. Il a modifié non seulement sa diète, mais aussi son mode de vie tout en apportant des transformations à sa maison pour répondre aux critères d’un mode de vie santé proposés par les émissions télévisées qu’il a enregistrées.

Il ne consomme aucun gras saturé, limite sa consommation de calories de façon importante, évite le sel, le sucre, la viande rouge et les aliments transformés. Il prend quotidiennement des vitamines et de l’aspirine pour bébé, ajoute du son dans ses céréales, boit 8 verres d’eau, et excrète trois fois par jour. Il utilise également un moniteur cardiaque pour mesurer sa pression artérielle, ainsi qu’un oxymètre pour mesurer son taux d’oxygène dans le sang lorsqu’il fait des exercices aérobiques. Il s’enduit de crème solaire et porte des verres polarisés dès que le soleil brille de ses mille feux. Une fois par mois, il mesure son IMC, ainsi que son tour de ventre.

Mais là ne s’arrête pas la quête de santé de Maxime : il pratique le Rolfing (réalignement de la structure corporelle par un travail manuel en profondeur sur le tissu conjonctif), le Tai Chi, l’analyse transactionnelle, le cri primal, et la programmation neurolinguistique (PNL). Il a aussi subi toute une batterie de tests médicaux : endoscopie par tous les orifices possibles, des balayages tomographiques, de l’imagerie par résonance magnétique, de la tomographie axiale par émission de positron, des biopsies de la thyroïde et de la prostate, et un profil complet de sa chimie sanguine et urinaire.

Conclusion des efforts santé de Maxime ? Il est en santé. Du moins, c’est ce qu’il croit, car tous ces efforts doivent bien, au bout du compte, servir à quelque chose. J’admets que Maxime est non seulement un personnage de fiction, mais il est surtout un condensé de toutes les normes sociales auxquelles il faudrait adhérer.

Quel effet ça vous fait d’être en santé ?

© Pierre Fraser, 2013

Publicités
Catégories :Consommation, Santé Étiquettes :
  1. Jean-Claude MANNARINI
    14 décembre 2013 à 9 h 12 min

    Il est tout simplement hypocondriaque.

  2. 16 décembre 2013 à 9 h 32 min

    La santé est primordiale pour aller de l ‘avant ,mais quoiqu on fasse le risque de maladie est la , alors pensez aussi a prendre une mutuelle santé ,voici un très bon comparateur de mutuelles http://www.comparateur-mutuelle-assurance-sante.com

  1. No trackbacks yet.
Commentaires fermés
%d blogueurs aiment cette page :