Accueil > Non classé > Les premiers aliénistes

Les premiers aliénistes

18 avril 2014

ImageAu début du XIXe siècle apparaît un nouveau type de médecin : l’ « Aliéniste » qui consacre tout son temps à fonder et diriger des asiles d’aliénés.

Souvent, l’aliéniste habite dans un des bâtiments de son asile ; ilobserve et connait tous ses malades ; il s’adonne à des recherches d’anatomie cérébrale où il croit que réside le secret des maladies mentales.

Un traitement humain des aliénés va être introduit par plusieurs pionniers : Pinel à Paris, Tuke en Angleterre

PINEL (1745- 1826)

1801 – Son « Traité médicophilosophique de la maladie mentale ou la manie » aura un retentissement considérable non seulement chez les médecins mais chez les philosophes (Hegel – Maine de Biran)

Par le biais d’une description clinique et l’institution d’une pratique thérapeutique de la maladie mentale, il apportait un regard nouveau sur la folie – le fou n’est plus un « insensé » , la communication reste possible avec lui, car sa raison n’est jamais totalement perdue.

Dès lors, l’asile n’est plus seulement conçu comme lieu de renfermement et d’exclusion.

On instaure le “traitement moral” : parler avec douceur, compatir avec le patient et lui redonner espoir. Mais, en quelques décennies, il y a échec du traitement moral. A vouloir rentrer dans la « raison du fou », dans la quasi réalité de son délire, l’aliéniste avait buté sur une difficulté majeure, bien illustrée par l’observation qu’il donne dans la première édition de son traité : c’est l’essai de traitement d’un mélancolique persuadé qu’il est condamné à être guillotiné : un simulacre de jugement où il est acquitté de toute poursuite, non seulement n’entraîne pas la guérison mais provoque une aggravation.

Dans la deuxième édition, Pinel montre l’importance des relations avec l’entourage familial, le milieu, les autres malades, dans le déclenchement, et les aggravations de la maladie mentale.

Il faut citer son surveillant Pussin avec qui il travaille à l’Hospice de Bicêtre et qu’il fera venir près de lui quand il sera nommé Médecin-Chef à l’hôpital de la Salpêtrière.

ESQUIROL (1772 – 1840)

1805 – Thèse « Les passions considérées comme causes, symptômes et moyens curatifs de l’aliénation mentale ».

A la mort de Pussin, il est nommé Médecin-surveillant à la division des folles de La Salpêtrière.

1807 – Il entreprend le tour de France des lieux de renfermement des aliénés asiles, hospices et prisons.

1819 – Il rédige un célèbre rapport au Ministre de l’Intérieur : « Des établissements consacrés aux aliénés en France et des moyens de les améliorer ».

Comme Pinel, il attribue à la folie des causes à la fois physiques et morales et ramène les maladies mentales à quatre groupes principaux : la démence, l’idiotie, la manie, les monomanies.

Il inspira la loi française de 1838.

BAYLE (1799 – 1858)

En 1822, Bayle soutient sa thèse « Recherches sur les maladies mentales  » dans laquelle il décrit un état de démence avec paralysie générale incomplète

→ Le modèle anatomoclinique de BAYLE devient idéal, et les aliénistes pendant un demi siècle, vont chercher à l’appliquer à la pathologie mentale.

→ Dès lors, dans une perspective organiciste, la psychiatrie lie son sort à celui de la neurologie, à la poursuite des lésions du système nerveux.

MOREAU DE TOURS (1845)

Il décrit des accès de confusion hallucinatoire entraînés par absorption de haschich.
Il considère le rêve comme la clé de notre connaissance de la vie mentale.

MOREL

En 1852, il décrit les phobies sous le nom de délires émotifs.

Il édifie sa théorie de la dégénérescence : processus graduel dont les manifestations s’aggravent d’une génération à la suivante jusqu’au point où les descendants deviennent stériles.

Georges Vignaux

Publicités
Catégories :Non classé
  1. 21 avril 2014 à 16 h 13 min

    Merci d’abord pour cet article .Aujourd’hui l’histoire de la psychiatrie conserve encore ma présence de médecins aliénistes, et son histoire sujette à des impositions de traitements connus des premiers essais thérapeutiques, dont ceux cités dans ces articles, l’intégralité des soins revenant dans les asiles actuels, à une « reconnexion » des soins pratiqués depuis l’antiquité, améliorés des classifications de tous gestes de la vie sociale, intime et privée, caractérisés eux-mêmes pathologies, selon le modèle ci-joint de l’intimisation subconsciente des effets pervers du narcissisme propre au capitalisme libéral mondialiste, jusqu’aux pathologies traitées par la médecine psychiatrique et généralistes, dans une quête de gains d’un profit sans scrupule de psychiatres exploitant les canalisations morbides des frustrations sociales et méfaits du capitalisme sur l’individu. :
    peurs collectives = populisme = retour des droites = mondialisation vécue comme menace = mondialisation = conséquence de l’idéologie du libre échange = modèles économiques obsolètes= démences, autres pathologies traitées de thérapies narcoses et narcotiques créateurs de pathologies créatrices de prise systématisées de psychotropes prescrits sur contrats de la médecine avec les laboratoires , cf. les vidéos, textes et liens de mon blog facebook :

    https://www.facebook.com/line.llao1?ref=tn_tnmn
    https://www.facebook.com/line.llao1
    http://www.bvoltaire.fr/jacquesmichellacroix/les-medecins-complices-de-lindustrie-pharmaceutique,51406
    http://www.dailymotion.com/video/xze4pi_projet-mk-ultra-recherche-sur-la-manipulation-mehttp://dai.ly/xh192cntale-menee-par-la-cia_webcam
    http://www.santelog.com/news/neurologie-psychologie/des-implants-medicaux-branches-sur-une-source-d-energie-interne-le-sucre_8488_lirelasuite.htm
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Implant_c%C3%A9r%C3%A9bral


    Et bien d’autres liens tels :



  2. 21 avril 2014 à 16 h 16 min

    Ma série de 4 tomes qui rejoint ce mouvement anti-psychiatrique disponible sur :

    Vous trouverez sur Price Minister à des prix imbattables mes deux premiers bouquins édités, « Ether Bleu » et « Gorgone ou l’or fou, Contes cruels, Idées captives » !!! Les tous derniers (depuis 2012) en tout 2 recueils de poésie « Embruns » et « Empreintes, Cheminements infimes » (autour de la folie des hommes et des femmes) et ma série en 4 tomes de « Judas, Lucarnes et Œilletons, Mégères ou le Baiser de Judas », surtout le tome 4 en lui même composé de motions et moratoires contre la psychiatrisation de la Femme de la femme battue, violée, et de la femme émancipée à excuser médicalement, son carcan des canons de la commère, son silice et burka médicale, tchador médicamenteux contre les idées folles du féminisme, sa folie de hurler durant des accouchements la laissant folle de tant de douleurs, pour le « tu enfanteras dans la douleur », son sexe la plaie à soigner pour la vie ) disponibles chez les libraires, (Sur Montpellier Librairies Gibert, Sauramps) et libraires Internet (www.Sauramps.com, http://www.Fnac.com, http://www.Amazon.com, http://www.Chapitre.com, ) Je vous souhaite bonne lecture !!!
    Librairie Sauramps Accueil
    http://www.sauramps.com

    Découvrez sauramps.com notre librairie en ligne, vitrine sur Internet de notre librairie généraliste multispécialisée à Montpellier. Consultez nos dossiers et critiques réalisés par nos libraires, ainsi que les programmes des rencontres de nos différents magasins.
    .
    March 26 at 10:15pm ·
    ..
    Line Llao A rajouter, si la Loi de Kendra pour y revenir, est adoptée, elle le sera au détriment de la vie et de la santé de ses patients et de personnes qui leur sont confiées, état donné le niveau de corruption de la psychiatrie encore actuel, Cf. les vidéos dont je posterai quelques exemples sur ce forum

  3. 21 avril 2014 à 17 h 38 min

    Errata: Veuillez excuser mes erreurs typographiques, par « excuser » je voulais écrire « exciser », dans mon second post, mais le lapsus peut être plus parlant , corriger « ma présence » du premier post, par « la présence ».

  1. No trackbacks yet.
Commentaires fermés
%d blogueurs aiment cette page :